L’échelle du bruit, présentée par la courbe ci-dessous est divisée en 7 catégories allant de très calme à très dangereux.

echelle_db-362x1024

 

Trois seuils principaux ont été définis par la réglementation :

Le seuil de RISQUE : 80 dB(A)

C’est la base de la réglementation du bruit au travail. A partir de 80 dBA, l’employeur se doit  d’informer ses salariés sur les risques auditifs encourus, de leur proposer un contrôle de l’audition (facultatif) ainsi que de mettre à disposition des solutions acoustiques adaptées ou des protections auditives.

Le seuil de DANGER : 85 dB(A)

A partir de 85 dBA sur une période de 8h, la réglementation du travail, oblige la mise en place d’une protection adaptée vis à vis des salariés.

Le seuil de DOULEUR : 120 dB(A)

120 dB(A), c’est le début de la douleur. Nos oreilles nous font mal. C’est un message d’alerte… qui arrive trop tard !

En effet, la dégradation de l’audition survient bien avant d’avoir mal!

capture856

OBJECTIF 0 RISQUES !

De nombreuses solutions peuvent être mises en place pour réduire les nuisances sonores et ainsi le risque sur la santé des opérateurs.

 

Un conseil? Cliquez ici!